Présentation

Étrangement, la fracture numérique générationnelle n'avait jamais été mesurée précisément en termes d'ergonomie. Quel fossé sépare les jeunes et les personnes plus âgées dans l'accomplissement de tâches sur Internet ?

Le bon sens nous indique déjà que les jeunes sont plus à l'aise. Nous avons voulu en avoir le cœur net.

Nous nous sommes donc intéressés aux différences de performances entre une population de plus de 55 ans et une population entre 18 et 25 ans.

Nous avons d'abord mené des tests utilisateurs à distance sur 257 répondants.

Les participants ont effectué le test depuis leurs postes personnels. Ils ont eu à accomplir huit tâches sur quatre sites dont deux étaient très connus et deux étaient peu connus.

Un logiciel nous a permis de récupérer les données de navigation. Les résultats ont ensuite été compilés et analysés par les équipes de Miratech.

Pour compléter les tests à distance, nous avons ensuite mené des tests utilisateurs individuels, en utilisant notamment la technologie eye tracking.

Taux d'échec

Le taux d'échec à la tâche (erreur ou abandon) pour la population la plus jeune est de 18 % ; il est de 34 % pour la population la plus âgée.

Le taux d'échec est 1,9 fois plus important chez les plus de 55 ans que chez les moins de 25 ans !

Image non disponible

Temps avant succès

Par rapport aux plus jeunes, les plus âgés mettent 40 % de temps en plus pour réussir une tâche.

Image non disponible

Sur un site inconnu, une personne âgée met plus de temps à accomplir une tâche



...sur un site connu aussi



Ressenti de la difficulté

Les participants sont 1,9 fois plus nombreux à estimer la tâche difficile ou très difficile chez les plus de 55 ans que chez les moins de 25 ans.

Image non disponible

Influence de la connaissance du site

Pour les deux populations, le fait de connaître le site réduit le temps passé à réussir une tâche.

  • S'ils ne connaissent pas le site, les moins de 25 ans mettent 17 % de temps en plus que s'ils le connaissent pour réussir une tâche.
  • S'ils ne connaissent pas le site, les plus de 55 ans mettent 25 % de temps en plus pour réussir une tâche que s'ils le connaissent.
Image non disponible

Le fait de connaître le site sur lequel on navigue a plus d'influence chez les moins de 25 ans que chez les plus de 55 ans. En clair on apprend plus facilement à utiliser un site à 20 ans qu'à 60 ans.

Conclusion et remerciements

Pour la première fois, Miratech mesure les différences de performances entre les moins de 25 ans et les plus de 55 ans.

Les personnes plus âgées :

  • rencontrent presque deux fois plus d'échecs dans leurs navigations ;
  • mettent 40 % de temps en plus à accomplir une tâche ;
  • apprennent moins facilement à utiliser un site.

Pour les nombreux chercheurs qui suivent nos travaux, les données brutes sont disponibles au téléchargement : Miratech_publication_ergonomie_difference_age.xlsx (fichier xlsx, 197 Ko).

Cet article a été publié avec l'aimable autorisation de Miratech. L'article original : On se trompe deux fois plus à 60 ans qu'à 20 ans peut être vu sur le blog de Miratech.

Nous tenons à remercier ClaudeLELOUP pour sa relecture attentive de cet article.