Les publicités de Google sont encore plus efficaces sur les smartphones

Image non disponible

Miratech reprend ses études précédentes sur les pages de résultats Google et s'intéresse aussi aux résultats sur mobile.

Conclusion : les publicités de Google sont encore mieux vues sur mobile !

Commentez Donner une note à l'article (5)

Article lu   fois.

Les deux auteurs

Site personnel

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

Le contexte

Miratech avait mené deux études sur la façon dont les résultats de recherche de Google étaient regardés à partir d'un ordinateur.

La première étude analysait la lecture d'une page de recherche et retrouvait le fameux « triangle d'or » de Google.

La deuxième étude s'intéressait à la visibilité des annonces Google.

Trois ans après, nous nous sommes posés de nouvelles questions :

  • sur le mobile : comment les résultats de recherche de Google sont-ils regardés à partir d'un écran de smartphone ?
  • sur un ordinateur : l'apparition de contenu riche (images, vidéos, etc.) modifie-t-elle le comportement des utilisateurs ?

La méthodologie

Nous avons mené un test utilisateurs auprès de 18 participants : 10 français et 8 américains.

Chaque participant était installé individuellement devant un écran d'ordinateur. Pour les tests mobiles, nous avons affiché un émulateur de smartphone. Pour les tests sur ordinateur nous avons simplement affiché un navigateur. Dans les deux cas nous avons demandé aux utilisateurs d'effectuer des recherches naturelles sur Google. À l'aide de notre technologie eye tracking, nous avons mesuré le regard des participants pendant leur navigation.

L'émulateur se manipulait avec une souris et non avec les doigts, comme un vrai smartphone. Nous étions conscients de ce biais méthodologique et nous en avons tenu compte dans nos calculs sur les résultats mobiles. Notamment nous n'avons pas mesuré les temps de scroll ou de clic car nous savons qu'ils pouvaient être très différents sur une vraie interface tactile.

Visibilité des annonces Google sur un smartphone

Les annonces Google prennent proportionnellement beaucoup plus de place sur un écran de smartphone que sur un écran d'ordinateur.

Les annonces Google sont donc naturellement beaucoup plus vues sur un smartphone que sur un écran d'ordinateur. Dans certains cas, elles sont même vues plus longtemps que le premier résultat naturel !

Image non disponible
Une annonce Google prend beaucoup plus de place sur un écran de smartphone que sur un écran d'ordinateur. Elle est logiquement beaucoup plus regardée.
Image non disponible
Deux annonces Google prennent près du tiers de l'écran d'un smartphone

Dans notre étude précédente, nous avions calculé qu'une annonce unique en haut de page était vue 0,98 seconde sur un écran d'ordinateur.

Une annonce positionnée de façon équivalente sur un smartphone sera vue 1,57 seconde, soit 60 % de plus que sur un ordinateur !!!

Image non disponible
Une annonce Google en haut de page est vue 60 % de temps en plus sur un smartphone que sur un ordinateur !
Image non disponible
S'il y a deux annonces en haut de page, la première est vue plus longtemps que le premier résultat naturel !

Le triangle d'or existe encore sur les smartphones

Le « triangle d'or de Google » est une illustration du fait qu'une page de résultats de recherche de Google est de moins en moins vue lorsqu'on descend dans la page.

La carte de chaleur du regard cumulé des internautes forme alors un triangle sur la page. On peut voir ce résultat dans notre étude utilisateurs précédente.

On retrouve ce phénomène naturel sur les pages de résultats mobiles.

Image non disponible
Les pages de résultats de recherche sont naturellement plus regardées en haut. C'est le « triangle d'or ».
Image non disponible
On retrouve le « triangle d'or de Google » sur mobile, à peu près dans les mêmes proportions que sur un ordinateur.

Le triangle d'or disparaît sur un ordinateur

Sur un ordinateur, le « triangle d'or » tend à disparaître car l'apparition de résultats riches change le comportement des utilisateurs sur la page.

L'insertion d'images, de vidéos, de vignettes ou de listes modifie l'attention des utilisateurs de façon imprévisible.

Image non disponible
La présence d'une liste d'images peut parfois attirer l'attention sur le lien situé juste en-dessous des images
Image non disponible
Dans d'autres cas, une liste d'images peut créer une « barrière visuelle » qui empêche les utilisateurs d'explorer le reste de la page.

Les fonctionnalités annexes ne sont pas vues sur un ordinateur

Sur un ordinateur, Google a du mal à mettre en avant ses fonctionnalités annexes car les colonnes de droite et de gauche sont très peu vues.

Elles n'ont même jamais été cliquées dans le test alors que les utilisateurs étaient soumis à des scénarios incitant fortement à les manipuler.

Image non disponible
Comme sur tous les sites, les colonnes de droite et de gauche ne sont pas vues et pas utilisées.

Conclusion

Nous avons mené des tests utilisateurs avec eye tracking sur des pages de résultats de Google sur mobile et sur ordinateur.

En conclusion :

  • sur mobile : les annonces Google (adwords) sont beaucoup plus regardées sur un smartphone que sur un ordinateur ;
  • sur mobile : on retrouve le « triangle d'or » sur les résultats organiques : les premiers résultats sont les plus regardés ;
  • sur un ordinateur : l'apparition de résultats riches (images, vidéos, etc.) modifie le comportement des utilisateurs et fait disparaître le triangle d'or ;
  • sur un ordinateur : les fonctionnalités présentées sur les colonnes de droite et de gauche sont peu vues et peu utilisées, comme sur tous les autres sites Internet.

Remerciements

Cet article est diffusé avec l'aimable autorisation de Miratech.
L'article original peut être consulté sur le blog de Miratech.
Nous tenons aussi à remercier FirePrawn, Torgar et ClaudeLELOUP pour leur relecture attentive et efficace.

Toutes les études de Miratech sur developpez.com.

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2012 Miratech. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.